Vidéo : saison 2015-16 novembre nombreux tirs

Vidéo : saison 2015-16 novembre nombreux tirs

 

Tout vient à point à qui sait attendre. En effet, la parution de ma dernière vidéo date déjà du 26 novembre dernier. Entre une saison de chasse un peu chargée (37 jours en 4 mois cette année), les fêtes, beaucoup de sport et pas mal de travail (ben oui, quand même !), je n’ai pas eu beaucoup de temps pour faire des montages vidéos. Enfin, quoi qu’il en soit, c’est chose faite.

Au menu de ce nouvel opus, pas mal de chevreuils vus (et prélevés pour la plupart), des sangliers (prélevés aussi) et des cerfs (et encore un prélèvement…)

A propos de ce cerf, que dire si ce n’est : « Quel magnifique cerf !!! ». Un « seulement » 12 cors mais avec des bois de près de 1 m de haut, 1,25 m de large, 26 cm de circonférence à la base et presque 8 kg. C’est le 5ème cerf que j’ai la chance de prélever dans ma carrière et c’est vraiment le plus gros. Depuis mon petit 6 cors en 2002, la taille est allée crescendo : 6 – 8 – 8 – 12 – 12. Je suis déjà impatient de voir le prochain !

Mon cerf de 2012 : 12 cors irréguliers (soit un CEM1 et une punition à la clé car les consignes du jour étaient de tirer un CEM2)

Cerf 2012 (4)

Et celui de cette année : 12 cors réguliers mais sans andouillers de massacre qui en auraient fait un 14 cors.

Cerf 22.11.2015

Voilà, je vous laisse maintenant découvrir la vidéo et vous donne rendez-vous dans quelques semaines pour la prochaine.

Si ce blog vous plait, n’hésitez pas à :

  • vous inscrire à la newsletter pour être informés de la parution d’un nouvel article
  • partager sur les réseaux sociaux ci-dessous
  • à aimer la page Facebook
  • vous abonner à la chaîne YouTube du site.

Cordialement, en Saint Hubert,

bannière chasseur ardennais 2

 

 

Joyeux Noel 2015 !

Joyeux Noel 2015 !

 

A toutes et à tous, Chasseur Ardennais est heureux de vous souhaiter un Joyeux Noel 2015.

Et pour vous remercier de votre fidélité, je vous ai déniché une petite vidéo humoristique…

 

 

Si ce blog vous plait, n’hésitez pas à :

  • vous inscrire à la newsletter pour être informés de la parution d’un nouvel article
  • partager sur les réseaux sociaux ci-dessous
  • à aimer la page Facebook
  • vous abonner à la chaîne YouTube du site.

Cordialement, en Saint Hubert,

bannière chasseur ardennais 2

 

Les vallées de l’Ardenne

Les vallées de l’Ardenne

 

Dans Chasseur ardennais, il y a aussi ardennais. Une fois n’est pas coutume, cet article ne portera pas sur la chasse, mais sur la beauté de notre territoire ardennais. Et, plus spécifiquement, sur ses vallées, la Meuse, la Semoy (que l’on écrit Semois chez nos amis belges).

Dans un reportage sur TF1, c’est une magnifique ballade qui nous est proposée parmi les méandres des cours d’eau de Givet à Dinant, au coeur de nos magnifiques paysages et sur les murailles de nos forteresses comme Sedan et Bouillon.

Une magnifique illustration de notre beau pays d’Ardenne que je vous encourage à diffuser autour de vous.

Zoom sur les Ardennes

 

Si ce blog vous plait, n’hésitez pas à :

  • vous inscrire à la newsletter pour être informés de la parution d’un nouvel article
  • partager sur les réseaux sociaux ci-dessous
  • à aimer la page Facebook
  • vous abonner à la chaîne YouTube du site.

Cordialement, en Saint Hubert,

bannière chasseur ardennais 2

 

 

Vidéo : saison 2015-2016 Octobre

Vidéo : saison 2015-2016 Octobre

 

Après une saison 2014-2015 compliquée avec un point rouge complètement déréglé dont je ne m’apercevrai de la défaillance que trop tard, il est temps d’oublier les mauvais souvenirs et de se concentrer sur une nouvelle saison. Pour ne plus avoir de doute sur la précision du matériel, j’ai fait l’acquisition d’un Aimpoint Micro H1 dont la fiabilité n’est plus à démontrer. La 35 Whelen ainsi pourvue, le gibier n’a qu’à bien se tenir. Reste à voir si le tireur sera au niveau de l’équipement…

Dans cette première vidéo de la saison, vous pourrez constater que c’est le cas au travers du tir de chevreuils et d’un renard. Pour les sangliers, vous en verrez mais vous devrez attendre la vidéo de novembre pour en voir tomber.

Il me reste à vous souhaiter de passer un bon moment avec cette vidéo.

 

 

Si ce blog vous plait, n’hésitez pas à :

  • vous inscrire à la newsletter pour être informés de la parution d’un nouvel article
  • partager sur les réseaux sociaux ci-dessous
  • à aimer la page Facebook
  • vous abonner à la chaîne YouTube du site.

Cordialement, en Saint Hubert,

bannière chasseur ardennais 2

 

 

Enquête socio-économique sur la chasse : résultats

Enquête socio-économique sur la chasse : résultats

Dans un précédent article de janvier dernier, je vous faisais part du lancement d’une Enquête socio-économique sur la chasse qui avait pour but de connaitre l’impact économique de notre passion et son poids dans la société française.

L’enquête s’est déroulée et les résultats ont été analysés. Les premiers éléments sont aujourd’hui sortis.

L’étude a été conduite par le BIPE – Cabinet de Conseil en analyse stratégique et prospective économique – agréé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
Cette étude a été initiée par la Fédération Nationale des Chasseurs, en lien avec l’ensemble du réseau des Fédérations. Elle a reçu le soutien financier du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, et celui des organismes suivants : ONCFS, INTERPROCHASSE, Fondation François Sommer.

b a l l o o n (1)

Au travers des premiers résultats globaux de cette étude, la chasse française confirme qu’elle représente une filière dont la vitalité et l’importance économique demeurent essentielles. Sa contribution à l’emploi est un maillon fort de l’équilibre des territoires ruraux. Son apport aux enjeux du développement durable est incontournable.

La suite des travaux, (ex : détails par département), sera communiquée à l’automne prochain.
Les résultats complets de cette étude seront ensuite mis à disposition, en ligne, pour une consultation en toute transparence.

La première tranche de résultats globaux sur l’impact économique, social et environnemental de la filière chasse en France, vient d’être arrêtée. Voici les principaux chiffres, selon un panel de plus de 50 500 personnes.

La Chasse en France, c’est :

  • 2,1 milliards d’euros de valeur ajoutée (PIB) – dont 1,3 milliards directs. A titre comparatif : le tennis en France en 2012 : 1 milliards € de PIB, la pêche en France en 2011 : 920 millions € de PIB
  • 3,6 milliards d’euros de production. A titre comparatif : le tennis en France en 2012 : 2,2 milliards d’euros de production, la pêche en France en 2011 : 2,1 milliards d’euros de production
  • Chaque chasseur contribue à hauteur de 1 136€ de valeur ajoutée directe pour notre pays
  • 25 800 emplois équivalent temps plein – dont 16 300 ETP directs. A titre comparatif : le tennis en France en 2012 : 18 100 ETP.
  • Pour 70 chasseurs pratiquants, il existe un emploi direct à temps plein.
  • La chasse française compte 1 100 000 pratiquants dont 55% sont des hommes actifs et 2,2% sont des femmes. Près de la moitié des pratiquants a moins de 55 ans.
  • La Chasse se démarque par l’importance du bénévolat : 500 000 bénévoles, soit 48% des chasseurs. 78 millions d’heures de bénévolat (75 heures par bénévole en moyenne – soit un peu plus de 10 jours travaillés), ce qui représenterait 50 000 emplois en équivalent temps plein (ETP) soit un impact social triplé s’il fallait rémunérer la quantité de travail fournie. A titre comparatif, le bénévolat dans l’activité pêche en France en 2011 représentait 3 500 ETP.

Ces premiers résultats marquent l’importance de la chasse du point de vue économique mais aussi sociétalement notamment au travers du bénévolat consacré à l’entretien du patrimoine naturel. Nous attendrons d’avoir les résultats définitifs pour connaitre les impacts plus locaux mais ces premiers éléments sont déjà significatifs, en dehors même des notions d’équilibre cynégétique, de l’importance de notre sport et du chemin tortueux que devront emprunter nos opposants pour faire disparaître notre loisir.

Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez télécharger le rapport d’étude ici.

 

Si mon blog vous plait, n’hésitez pas à :

  • vous inscrire à la newsletter pour être informés de la parution d’un nouvel article
  • partager sur les réseaux sociaux ci-dessous
  • à aimer la page Facebook
  • vous abonner à la chaîne YouTube du site.

Cordialement, en Saint Hubert,

bannière chasseur ardennais 2